securite-privee-arme
25 Oct

Les Français plébiscitent l’armement des vigiles et des agents municipaux

securite-privee-strasbourg-haguenau

Une patrouille de la police municipale de Béziers. 48 % de ces agents sont déjà dotés d’une arme de poing, contre 25 % il y a dix ans. JEAN MICHEL TURPIN/Le Figaro Magazine

Les Français davantage favorables à la sécurité privée

Le baromètre Fiducial/Odoxa sur la sécurité des Français en témoigne: pas moins de 60 % d’entre eux réclament une meilleure coopération entre les forces de sécurité publiques et privées «en fonction de leur compétence et de leur disponibilité». Face à la menace, la population en appelle à l’«union sacrée».  Gardant en mémoire la  «grogne» des policiers confrontés à la pression terroriste et à une violence de plus en plus enkystée dans les pores de la société, la moitié des sondés (52 %) jugent désormais que les missions sont  «mal réparties» entre la police, la gendarmerie et la sécurité privée.

C’est donc en toute logique qu’ils accueillent avec bienveillance les préconisations du rapport Thourot-Fauvergue, remis début septembre au gouvernement, sur  le fameux « continuum de sécurité», censé permettre de recentrer les services de l’État sur le régalien.

Soixante-dix propositions chocs pour soutenir l’action des forces de l’ordre sont soumises, ce mardi, au ministre de l’Intérieur par les députés (LaREM) Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du Raid, et Alice Thourot, avocate.

Bien conscient que la sécurité du pays ne peut reposer sur les seules épaules des 250.000 policiers et gendarmes qu’il a sous ses ordres, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, entend miser davantage sur les 160.000 agents de sécurité privée et les 30.000 policiers municipaux. Mandatés en février dernier, les députés (LaREM) Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du Raid, et Alice Thourot, avocate, lui remettent ce mardi 70 propositions pour définir le cadre d’un nouveau «continuum de sécurité».

Source : Le figaro
http://www.lefigaro.fr