19 Oct

Un diplôme reconnu pour les agents de sécurité armés (ASR)

Une formation a été validé et inscrite dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles, la première et unique certification professionnelle pour devenir un agent de sécurité armée (Avis favorable de France Compétence du 10 septembre 2019 :  https://www.francecompetences.fr/IMG/pdf/avis_favorables_commission_du_10_septembre_2019.pdf  )

Une étape majeure et historique vient d’être franchie pour le monde de la sécurité privée en France, après une ingénierie de formation complexe de plus de 4 ans et une validation étape par étape des services de l’état (Ministère de l’intérieur, France compétence, etc.)

Le diplôme ASR : Intervenant en surveillance armée

Ce diplôme s’intitule:  « Intervenant en surveillance Armée » . Il est de l’Institut Français de Sécurité, école de formation du groupe LPN.

Par cet enregistrement, « France Compétence », Autorité nationale de régulation, de contrôle et d’évaluation du système de la formation professionnelle souligne, entre autres, l’adéquation des connaissances et compétences visées par rapport au besoin du monde du travail. Ce qui permettra d’exercer la profession « d’intervenant en surveillance armée ».

Cette formation sera recevable par le CNAPS pour l’obtention de la carte professionnelle d’agent de sécurité armé en catégorie B et D (R613-23-1 du CSI). Elle sera aussi recevable pour l’obtention de la carte professionnelle « surveillance humaine » avec l’usage des armes de la catégorie D uniquement (Article R613-16-1 du CSI).

Le cursus de formation comprendra des contrôles de compétences et d’acquisitions à chacune des étapes, susceptibles d’être éliminatoire avant le terme de celui-ci. Il sera évalué aussi bien le savoir-faire, que le savoir-être des futurs agents de sécurité armée.

Les premiers tests de sélections démarreront ultérieurement. Ils seront à priori très exigeants (test psychotechnique, test d’effort, pré requis, etc…)

Des formations dès aujourd’hui ?

Non, il faut encore que cette formation fasse l’objet d’une publication au journal officiel (Qui devrais intervenir sous quelques semaines).

Il y aura encore à certifier les premiers centres à ce diplôme par un organisme indépendant, puis d’obtenir l’autorisation du CNAPS.

Je pense que les premières formations pourrais peut-être intervenir en décembre 2019 ou premier trimestre 2020.

Source article : http://www.83-629.fr